vendredi 5 septembre 2014

C'est un peu la triche

 
     Bon cette photo de rentrée, tradition familiale, ne date pas du jour de la rentrée mais du lendemain. Je m'explique. Depuis cet été, Nils savait qu'il ne serait pas avec ses copains, tous dans l'autre CE2, et surtout son grand copain Thomas. Il avait encaissé, puis nous étions passés à autre chose. La dernière semaine, il s'était motivé, auto-persuadé ... "Thomas je le verrai à la récré et à la cantine ... ah oui, aux activités aussi." Un véritable travail sur lui-même, pour tous ceux qui connaissent mon petit loup. "Et puis, tu sais maman, la rentrée c'est un jour comme les autres ...". Il avait même confié à son père "vous me laissez à la grille et puis vous ne restez pas longtemps, ça sera moins dur !".
     Jour de la rentrée ... lever bon pied, bon œil ... je garde en mémoire la rentrée de l'année dernière qui a été si pénible : mal de bidon pendant plus d'une semaine, larmes aux yeux mais une dignité qui m'arrachait le cœur. Alors ce mardi matin, je me disais que mon fils grandissait, que des progrès  énormes étaient réalisés, que tous ces mauvais moments ne seraient plus que de mauvais souvenirs ... que tout était possible, enfin ! Mais la porte de la maison franchie, appareil photo en main, j'ai vu mon bonhomme se décomposer, j'ai senti l'angoisse monter, mon cœur se fendre et cette petite voix qui m'a chuchotée "eh, merde !". Doucement, discrètement j'ai glissé mon appareil photo dans mon sac, et n'ai rien dit.  Son PaPa Ours a bien essayé les vieux trucs : une petite course pour détendre l'atmosphère. La copine Garance, croisée en chemin, toujours dynamique et pimpante, n'a pu lui décrocher un sourire. Arrivés dans la cour, bordel monstrueux, difficile de lâcher mon Nils comme il nous l'avait demandé. Entre deux larmes, tant retenues sur la route, il parvient à me glisser "Tu peux dire à la maîtresse que je suis très timide" ... mon cœur fond, mes yeux me piquent mais j'ai quarante ans moi ! J'explique les angoisses de Nils à la maîtresse, visiblement déjà au courant. Mais alors si tout le monde sait dans cette école, pourquoi s'être acharné à le séparer de tous ses copains, lui qui a tellement besoin de repères. Je quitte un Nils tout penaud dans son rang, c'est dur très dur. Je sors de l'école et m'effondre. Soutenue par mon chéri et d'autres mamans qui ont connu la même chose, je me raisonne. Olivier attrape son bus, je rentre seule à la maison ... je n'ai cours que l'après-midi. Dans ces cas-là que fait-on du haut de ses quarante ans : on appelle sa maman, bien sûr. Je pars plus tard pour le lycée et dois récupérer Nils pour 16h30. J'attends l'heure, impatiente et angoissée. Je me dis que la soirée va être rude et qu'il faudra remettre ça le lendemain et jusqu'à quand ???
     A 16h30, je récupère un Nils tout sourire, ravi de sa journée. La maîtresse sourit (ça change), la maîtresse elle fait des blagues (hein ???), la maîtresse elle rigole à nos blagues si ça ne fait pas le bazar (???), et puis "tu sais maman, j'ai retrouvé Paul, un copain de centre aéré" (mais Nils ça fait deux ans que tu n'as pas mis les pieds au centre aéré !) et puis blablabla et reblablabla ... je ne me lasse pas de l'écouter même quand il raconte sa journée au téléphone à son père, et puis encore à mamie Framboise, et qu'il enchaîne avec papi Boon et mamie Betty ... Je sens tout mon corps qui se détend, je l'écoute, je souris et je suis fière.
     La photo a donc été prise le lendemain, le cœur léger et une reconnaissance éternelle pour cette nouvelle maîtresse qui sourit, fait des blagues et rigole à celles de ses élèves.

dimanche 20 juillet 2014

Court bilan

Oui, oui je sais ... je ne prends pas soin de ce blog. Alors comme l'année dernière je profite des vacances pour faire un court bilan.


Cette année, ce fut la découverte de la nouvelle école. Après un début d'année difficile, tout s'est bien passé. Beaucoup de devoirs des dictées ou des auto-dictées tous les mardis, les tables de multiplication qu'y m'ont fait un bien fou (ah ... les révisions), et la conjugaison (c'est pour PaPa-Ours que ça a fait un bien fou). De bons carnets, des félicitations de la maîtresse et un coup dur pour notre porte-monnaie.

Une année très judo. Comme l'année dernière, c'est papa qui s'y est collé. Moi j'aime bien regarder !!!


Des médailles pour le premier tournoi. On a pu découvrir un Nils "un peu plus" offensif ..." Mords lui l'œil" ... ça ce sont les conseils de maman ...

 
Bouffe-les Nils. Ne te laisse pas faire ... oui d'accord le judo c'est le respect, les règles, la discipline ... mais bon !


Ce fut également l'année des huit ans ... et cette année, c'était déguisé ou à poil. Chasse au trésor dans toute la maison et heureuse que les parents respectent l'heure de fin.

 
Rendez-vous chez l'ophtalmo ... rien à signaler


Et encore un mariage ... oui j'ai beaucoup de cousines.
 


Demande en mariage en classe le jour du carnaval ... de mon côté ... toujours rien.
 

 
Des métamorphoses s'opèrent entre moustache et dentition.


Début des vacances et ses réveils bien sympathiques
 

 
Et juillet ne serait pas juillet si nous n'avions pas quelques problèmes de voiture. Après l'accident de l'année dernière, cette année c'est Olivier qui décide de mettre du gasoil dans mon moteur essence. Je vous laisse sourir.

 
41 ans, 41 bougies et gâteau quasi atomique


Et les 40 ans tant redoutés sont finalement arrivés ... A âge d'exception, cadeau d'exception ... normalement un saut en parachute ... mais il faut que ça s'organise.

mercredi 19 mars 2014

Et toujours conseillé par mon libraire perso

Mon chéri le sait, pour que je lise une BD il faut qu'elle puisse se lire comme un roman ... avec ces deux-là, c'est gagné !! D'un autre côté, ce sont deux auteurs que j'aime beaucoup. Il va falloir prendre davantage de risque M. le libraire
 
 
Anthony Pastor, Bonbons atomiques

Derf Bacderf, Punk rock et mobile homes

Je vous avais présenté Mon ami Dahmer, celui-ci est à lire en écoutant la musique de la playlist conseillée par l'auteur ...

dimanche 2 mars 2014

Nils passe ses vacances avec Sully


Les conseils de mon libraire

 
Dernière BD lue, conseillée et ramenée par chéri libraire et sincèrement tip-top. Paul, déserteur, se travestit pour pouvoir quitter la minuscule chambre dans laquelle sa femme le cache ... Je n'en dis pas plus LISEZ-LE !!!

mercredi 23 octobre 2013

Les recommandations de mon libraire perso # 1

Avant je mettais mes lectures sur l'autre blog, mais comme je n'alimente pas couramment celui-ci, j'ai décidé de créer cette petite rubrique .... parce qu'il n'y a pas de raison pour que je sois la seule à profiter des bons conseils de mon amoureux.
Alors ! les dernières BD à être passées entre mes mains et sous mes yeux, après la phrase rituelle "Tiens, si tu as le temps, tu devrais lire ça, je pense que ça va te plaire". Il s'est rarement trompé mon chéri-libraire.
 

Cette BD est composée de courtes histoires,  de tranches de vie entre Daniel (l'ado introverti) et sa mère Sue (bibliothécaire) pendant quelques semaines d'été. Ah ! cette dure période, que je ne connais pas encore, qui est celle des relations entre parents et ados. Ici pas de crises d'hystérie, de pétages de plomb ou de gros clichés. C'est subtil, drôle ou émouvant selon les pages ...

 
Je n'ai pas lu le livre, je n'ai pas vu le film donc je ne peux comparer. Mais ce livre est tout simplement palpitant, et une fin ...
 
"Chirurgien reconnu dans un grand hôpital de Tel-Aviv, Amine Jaafari est un arabe israélien, parfaitement intégré, qui vit en bonne intelligence avec ses compatriotes juifs. Jusqu’au jour où il s’avère que le kamikaze, auteur d’un terrible attentat meurtrier dans un restaurant, n’est autre que sa femme Sihem."

 

dimanche 13 octobre 2013

Mon épi de maïs et moi

video

Je me suis envoyée en l'air avec le mari de ma collègue et néanmoins amie




Le jour où je suis entré au CE1



La rentrée de Nils par maman :
Oui je sais la rentrée c'était il y a plus d'un mois et demi ... mais c'est pas grave !
Alors la rentrée chez nous. Un peu difficile les premier temps pour Nils. quelques difficultés à prendre ses marques avec la nouvelle maîtresse. Eh oui, c'est la grande école ! Plus de travail, plus de cahiers, plus de leçons et moins de sourires ... un peu rude pour mon grand émotif. Mais tout semble rouler désormais, exit  la boule au ventre le matin et c'est tant mieux.

La rentrée de maman par Nils :
Pour maman pas de boule au ventre ... contente de retrouver ses copines, un peu moins les élèves et les copies qui vont avec. Tous les lundis, elle me laisse avec mamie Framboise pour aller "zumber". Elle revient toute rouge mais elle dit que c'est super ... juste des problèmes de coordination entre ses bras et ses jambes (et quand elle nous montre les pas de danse, avec mamie, on rigole bien). Son emploi du temps lui permet de venir me chercher tous les soirs à l'école mais cette année elle n'a pas sa petite journée à elle pour travailler et ça, ça l'énerve !!!

Enfin tout va bien, on s'organise ... et surtout on attend les vacances avec impatience !!!!

dimanche 28 juillet 2013

Bah c'est pas trop tôt ...

Année chargée, début de vacances difficiles ... petit aperçu de ces derniers mois


Donc comme je le disais année difficile et parfois verte de colère pour des choses et puis d'autres ... mais souvent ça repart aussi vite que c'est venu. Cependant pour tous ceux qui me connaissent très bien cela ne date pas de cette année, ni de ces derniers mois.


L'année des 40 ans pour PaPa-Ours et visite surprise des frangins parisiens pour fêter l'événement. Visiblement ce changement de dizaine ne l'a pas effrayé ... en ce qui me concerne c'est pour l'année prochaine et je ne prends pas les choses aussi sereinement (oh que non !!!)
 
 
Carnaval de l'école ... Nils Link entouré de ses meilleurs amis "Thomas le policier" et Garance-Gretel


Nils a beaucoup grandi ... surtout lorsque nous sommes allées à l'exposition sur les illusions d'optique.
 
 
PaPa ours est déjà bien grand mais à l'exposition des illusions d'optique ... eh bien c'était encore pire.
 
 
Cette année je l'avoue je suis beaucoup sortie et j'ai bu beaucoup de mojito aussi ... mais ça c'est la faute de collègues trop sympatiques, d'amis et de voisins qui ont également découvert les joies que ce brevage pouvait exercer sur moi (qui ne buvais pourtant jamais une goutte d'alcool).


 
Cette année Nils a vraiment aimé l'école ... il a collectionné les A, il sait lire et dévore les ouvrages (eh non ! plus d'histoires le soir ... ça fait tout bizarre), et il nage presque comme un poisson. Merci maîtresse !!

 
Cette année c'était le tour d'une de mes cousines de se marier ... je précise que je suis la plus vieille toutes cousines réunies, et que l'année prochaine c'est encore une de mes cousine qui se fait passer la bague au doigt. Vous avez remarqué la façon dont j'essaie de m'envelopper dans le tulle de la mariée
 ;-)
 
 
Fin d'année oblige ... après les oraux et les écrits j'ai enfin bullé ...
 


 
Nils a changé de ceinture et PaPa Ours s'est initié aux joies du judo

 
Et puis le 8 juillet, premier jour officiel des vacances tout a basculé ...
Le matin je récupère ma voiture avec un carreau entièrement brisé ... caillou projeté sur "Ma" voiture lors du fauchage des herbes par les employés municipaux houlmois. Je décide de la changer la journée même pour être tranquille le lendemain ... grave erreur !
Sur l'autoroute qui relie Barentin-Rouen à quelques mètres du radar je roulais à 110km/h, alors que j'écoutais tranquille France Culture et heureuse que j'étais d'aller chercher mon amoureux ... sans coup de frein annonciateur, rien vu dans le rétro, un jeune homme s'est totalement rabattu sur ma voiture (il dit que sa direction s'est bloquée tandis que le couple qui me suivait pense qu'il s'est endormi au volant ... bref passons le résultat est le même). La voiture est partie en vrille d'un côté, puis de l'autre. Tant bien que mal, j'attéris sur le côté ... heureusement parce que les voitures continuent de débouler. Sonnée, je n'ai rien compris !!! Interdiction de sortir de la voiture m'annonce la dame qui vient d'appeler les pompiers ... ils arrivent à entrer à 5 dans ma voiture et me dient qu'ils vont me sortir sur un brancard. Un est assis sur moi à califourchon jouant du klaxonne avec ses fesses tandis que je me rappelle que je n'ai pas de soutif. Après vingt minutes de casse-tête, je sors allongée de ma voiture et ce que je ne sais pas encore s'est que je ne verrai que le plafond les quatre prochaines heures. Direction urgences, scanner, et pipi allongée ... rien à signaler, une grosse bosse et des égratignures à la tête, brûlures de la ceinture, un peu mal dans le cou et surtout quelques jours assez émotive.
Ma voiture est morte, vacances culturelles à Paris annulées, finances en berne ...
P.S : j'avais bien fait de perdre mon après-midi à changer ma vitre.
 


 
Eh bien j'ai beaucoup de chance ... parce que j'ai des collègues trop sympa. Isa, qui partait en vacances, nous a prêté les clés de sa maison avec piscine. La détente a donc pu se faire pendant dix jours, une fois seulement pour Olivier qui bosse tout le temps. Mais quand il ne travaille pas, on peut dire qu'il en profite ...
 
 
Et je termine par ma dernière création ... voilà bien longtemps que Nils ne m'avait pas demandé de déguisement. Tristepin dans Wakfu ... tee-shirt, peinture, couture, tissu et carton et voilà mon chevalier Yop ...
 
Bonnes vacances à tous ... envoyez-nous des cartes postales !!

mercredi 27 février 2013

Je survole ...

Rapidement, je suis désolée, il n'y a plus rien ... mais ça reviendra ... juste un ajout dans "mes lectures" (2ème blog) que vous trouvez dans mon profil ... oui là c'est sur votre droite. Allez un indice : un livre TROP bien !

mercredi 5 septembre 2012

Le jour où ....

Le jour où je suis rentré au CP
 
Cette année c'est la grande école, avec le cartable, la trousse et un peu la trouille au ventre.
On s'est levé tôt pour ne pas courir, on est parti à pied pour être décontracté, on a rencontré Garance en chemin qui avait la patate et enfin on est arrivé. La maîtresse a appelé tout le monde et direction la classe. Je suis content car je suis assis à côté de Thomas et Garance n'est pas loin. Le self s'est bien passé mais je ne sais pas trop me servir de la cruche. On n'a pas beaucoup travaillé et je me demande bien à quoi va servir tout mon matériel. A la sortie, j'avais le sourire mais je n'ai pas raconté grand chose et ça maman ça l'énerve. Enfin tout s'est bien passé.
Bonne rentrée à tous,
Nils
 
 
 
Quant à maman, elle n'a pas eu peur parce qu'elle connaissait son établissement. Son emploi du temps est correct ... juste une grosse journée le lundi, il se pourrait bien qu'elle est un peu le blues le dimanche soir. En tout les cas, elle était contente de revoir ses copines et la rentrée pour elle, c'était plutôt la rigolade. Finalement, la rentrée s'est bien passée pour tout le monde.

j'assure !!!

video